BRUIX Eustache

Né à Saint-Domingue, le 17 juillet 1759, mort à Paris le 17 mars 1805. Entré dans la marine en 1778, Bruix est lieutenant de vaisseau au début de la Révolution, Capitaine le 1er janvier 1793, destitué comme noble en octobre suivant. Retiré aux environs de Brest, il rédige un mémoire sur les Moyens d'approvisionner la marine par les seules productions du territoire français que Bonaparte lit et apprècie. Rappelé au service en 1795, Bruix est chef de division, adjoint à l'amiral Morard de Galles durant l'expédition d'Irlande. Hoche le remarque et le fait nommer contre-amiral en mai 1797. Ministre de la Marine du 28 avril 1798 au 11 juillet 1799, il prend lui-même la tête d'une flotte qui, partie de Brest, tente en vain de ravitailler l'expédition d'Egipte. Vice-amiral, le 13 mars 1799, il est mis dans le secret de la préparation du coup d'Etat du Brumaire. Bonaparte le nomme amiral en 1801 et conseiller d'Etat l'année suivante? Bruix est chargé de la flottille du camp de Boulogne en vue d'un débarquement en Angleterre. Il y déploie toute son énergie mais meurt de la tuberculose.

® Histoire et dictionnaire de la Révolution française 1789-1799 édition Bouquins




mise a jour le 10/07/2003