BRÉARD Jean Jacques ( Bréard-Duplessys)

 

Né à Québec (Canada) le 11 octobre 1751, mort à Paris le 2 janvier 1840. Fils d'un administrateur de la marine indélicat, impliqué dans l'affaire de l'intendant Bigot, il naquit à Québec et ne vint en France qu'en 1758, Maire de Marennes au moment de la Révolution. Député de la Charente-Inférieure à la Législative, puis à la Convention, il vota la mort de Louis XVI. Il siègea quelques temps au Comité de salut public où il exigea que nul ne puisse porter d'autre nom que celui de son père. Après Thermidor, il réclama la commémoration de la mort des Girondins. Réélu au Conseil des Anciens, il se montra favorable au maintien de la confiscation des biens des émigrés. Entré au Corps législatif après le 18 brumaire, il y siégea jusqu'en 1802. Nommé vice-consul en Irlande, il regagna rapidement la France lors de l'entrée en guerre contre l'Angleterre et accepta un poste de contrôleur principal des droits réunis. Exilé en 1816 pour s'être rallié aux Cent-Jours, il ne put rentrer à Paris qu'en 1836, et y mourut sous Louis-Plhilippe.

© Les convotionels régicides