BONNET DE MAUTRY Pierre Louis (ou de Meautry)

 

Né à Saint-Martin-de-Fresnay (Calvados) le 8 juillet 1743, décédé à Moult (Calvados) le 5 avril 1807. Marie de Caen, membre de la Législative, il fut élu à la Convention par le Calvados, et vota la mort du roi. Il fut envoyé en mission dans l'Eure et le Calvados avec Du Roy pour surveiller le recrutement de 300 000 hommes, puis avec Du Roy et Lindet à Cean où ils se chamaillèrent. Lindet l'accusa d'avoir retenu quinze mille livres destinées à l'hôpital de Caen et d'avoir "fait travailler"  cet argent pour son compte. Le Comité de salut public passa outre mais Du Roy et Bonnet furent rappelés. On reprochait à Bonnet de connaitre trop de monde à Caen pour bien remplir sa mission. Après la session, il devint commissaire du Directoire exécutif dans la Calvados. En floréal an III, il dut fournir un certificat de non-émigration pour sa femme et ses enfants "ayant le malheur d'avoir un fils émigré. Ce fils, François-Léon, émigré de la première heure, était page du comte d'Artois et il s'établit en bavière où il fit souche de la branche allemende des Bonnet de Meautry. Son second fils, Emmanuel, dragon, chercha à entré à l'école centrale de travaux public. Mais le Comité de salut public ne voulut pas accorder cette admission à un ex-noble.

© Les convotionels régicides