BOLLET Philippe Albert

 

Né à Oblinghem (Pas-de-Calais) le 14 novembre 1753, mort à Violaines (Pas-de-Calais) le 30 octobre 1810. Cultuvateur, maire de Cuinchy, il fut élu à la Convention le 8 septembre 1792 et vota la mort du roi. Il vota la mise en accusation de Marat. Chargé de mission dans le Nord, la Manche et la Vendée, il "épura" vigoureusement. Après me 9 thermidor, il évolua dans l'entourage de Narras. Elu au Conseil des Cinq-Cents, il fut l'objet d'une tentative d'assassinat en octobre 1796 de la part de "bandis chouan", mais se remit de ses blessures et retourna sièger au Conseil en février 1797. Membre des Anciens et du corps législatif jusqu'en 1803. Il mourut alors qu'il était maire de Violaines.

© Les convotionels régicides