BOHAN Alain

 

Né à Perros-Brun (Finistère) en 1750, décédé à Rennes le 26 février 1814. Avocat, puis juge au tribunal de Chateaulin, il fut député du Finistère à la Législative, puis à la Convention, ou il vota la mort du roi. Il s'abstint de voter lors de la mise en eccusation de Marat. Suspecté de "girondisme", il fut arrêté et emprisonné mais il fut autorisé à rentrer chez lui le 27 vendéminaire en III. Elu aux Cinq-Cents, il n'y resta que jusqu'au 18 brumaire, date à laquelle il retourna en Bretagne exercer sa profession d'avocat.

© Les convotionels régicides