BESSIÉRES Jean Baptiste (duc)


Né à Prayssac, Lot, le 6 août 1768, tué à Rippach, en Saxe le 1er mai 1813. Capitaine de la garde nationale de Prayssac en 1789. Bessières est désigné par le département du Lot pour servir dans la garde constitutionnelle du roi. A la dissolution de ce cops, le 5 juin 1792, il entre dans la garde nationale parisienne, se bat pour le roi de 10 août. Il doit se cacher après le triomphe de l'insurrection et s'engage le 1er novembre 1792 dans la légion des Pyrénées. Il se bat sur les Pyrénées jusqu'à la paix en 1795, devient capitaine et passe ensuite à l'armée d'Italie en 1796 et 1797. Il se fait remarquer à Lodi et à Millesimo, est choisi par Bonaparte pour commander sa compagnie de guides, prend part aux batailles de Roveredo, d'Arcole, de Rivoli, de la Favorite et porte au Dirctoire les drapeaux enlevés aux Autrichiens durant ces combats. Bessières commande ensuite les guides durant la campagne d'Egypte et revient en France sur le même bateau que Bonaparte. Il est à ces côtés le 18 brumaire, est nommé commandant de la garde à Cheval des nouveaux consuls. A Marengo en 1800, général de division en 1802, Bessière est fait maréchale d'Empire le 19 mai 1804. Il fait les campagnes de l'Empire à la tête de la garde, est à Austerlitz, à Iéna, à Eylau et à Friedland, pris en Espagne, à Essling et à Wagram. Fait duc d'Istrie en mai 1809, il commande la cavalerie de la garde durant la campagne de Russie, est tué en Saxe par un boulet.


® Histoire et dictionnaire de la Révolution française 1789-1799 édition Bouquins

Armoirie

accueil