BESSAY Louise

 

Louise Bessay de la Voute, âgée de 72 ans, était originaire de Saint-Mars-des-Prés, près de Fontenay-le-Comte. Sa mère s'appelait Catherine Baudry d'Asson. Depuis 1784, elle habitait Tiffauges. Sa noblesse la désigne d'avance à la persécution. Traduite devant le tribunal de Cholet le 20 janvier 1794, elle fut déclarée suspecte et transférée à la prison nationale d'Angers. Elle déclare n'avoir jamais entendu la messe d'un prêtre constitutionnel, mais qu'elle a entendu depuis, " avec préférence et plus de plaisir, la messe des prêtres étrangers et réfractaires, qui ont été une fois la visiter civilement. (Elle) a continuellement habité avec les brigands s. Ainsi entendue le 6 février, elle fut condamnée à la fusillade. Elle fut fusillée le 10 février (8' fusillade).

 

le 03/12/2003

 

© Les Martyrs d’Angers : 1793-1794, d’André MERLAUD

accueil