BEFFROY DE BEAUVOIR Louis Etienne

 

Né à Laon le 2 avril 1755, mort à Liège le 4 janvier 1820. D'une famille noble, apparenté au général Louis Paul de Beffroy, il apta pour la carrière des armes et devint lieutenant aux grenadiers royaux de Champagne, période à laquelle il embrassa les "Idées nouvelles" Suppléant à la Législative, il fut envoyé par l'Aisne à la Convention, où il vota la mort du roi. Il siéga à la Plaine et une mission fort opportune à l'armée du Nord lui permit de se soustraire à la querelle entre les girondins et les montagnards. Thermidorien, il fut réélu dans les département du Var et des Alpes-Maritimes, puis au Conseil des Cinp-Cents où il se comporta en "réacteur". Destitué pour malversations, Bonaparte le nomma cependant administrateur de l'hospice militaire de Saint-Denis. Révoqué en 1807, il fut banni en 1816, et ruiné, il finit ses jours misérablement à Liège.

© Les convotionels régicides