BARTHELEMY Jean André

 

Né au Puy-en-Velay le 23 septembre 1742, mort à Saint-Quentin-de-Chaspihac (Haute-Loire) le 1er octobre 1817. Il fut avocat, mais dès 1792, il s'enrôla dans l'armée. Suppléant de la Haute-Loire à la Convention, il siègea en remplacement de Lanthenas qui avait le Rhône-et-Loire. Dans le procès de Louis XVI, il vota pour la mort. Il fut favorable à la mise en accusation de Marat. Supecté de "girondisme", il eut des démêlés sérieux avec le comité de sûreté générale. Ayant démissionné de la Convention, il fut réélu au Conseil des Cinq-Cents. Il rallia Bonaparte et reprit sa profession d'avocat, mais il dut s'exiler en Suisse au retour des Bourbons. Cependant, rentré en 1817 et emprisonné quelques semaines, il retira finalement dans son château de Boissier où il mourut à la fin de la même année.

© Les convotionels régicides