BARÈRE DE VIEUZAC Bertrand

Homme politique français né à Tarbes le 10 octobre 1755, décédé à Tarbes le 13 janvier 1841 . Avocat à Toulouse, il fut élu député du Tiers état aux état généraux en 1789, Constitutionnel modéré sous la Constituante, il fut réélu à la Convention* où il se rallia rapidement aux Montagnards*. Il dirigea, comme président de l'Assemblée*, le procès de Louis XVI et vota pour la mort sans appel ni sursis. Membre du Comité de salut public*, il fut un des organisateurs de la Terreur*, au point d'être surnommé l'Anacréon de la guillotine; il s'opposa toutefois à Robespierre* et contribua à sa chute le 9 Thermidor (27 juillet 1794). Déporté en 1795, amnistié après le 18 brumaire, il fut pair pendant les Cent-Jours. Proscrit comme régicide en 1816, il revint en France qu'après la révolution de 1830.