BARBAROUX Charles Henri Marie

(Marseille 1767 - Bordeaux 1794)

Conventionnel Girondin,. Un des meilleurs orateur de la Gironde, il n'a guère eu le temps que de paraître, de parler, de se faire un nom et de mourir, après avoir, sans doute, semé une certaine idée dans la tête de Charlotte Corday, décapité pour avoir fomenté une révolte en Normandie contre la Convention.

 

Homme politique français (Marseille le 6 mars 1767 - guillotiné à Bordeaux le 25 juin 1794) Avocat acquis aux idées révolutionnaires, il dirigea la section des fédérés marseillais, lors de la prise des tuileries le 10 août 1792, Elu député des Bouches du Rhône à la Convention, il se rapprocha des Girondins, et lorsque ceux-ci furent éliminés du pouvoir par les Montagnards, il tenta d'organiser la résistance en Normandie avec Buzot et Pétion de Villeneuve (Caen 1793); il échoua et fut condamné à mort et guillotiné après s'être réfugié à Bordeaux.

© LE ROBERT des noms propres

 

accueil