AZEMA Michel

 

Né à et mort à Argeliers (Aude) - 11 juin 1752 - 28 octobre 1827. Issu d'une famille de propriétaires fonciers, avocat au parlement de Toulouse, il fut élu membre de la Législative puis de la Concention. Tout d'abord attiré par les Girondins, il rallia finalement les Montagnards. Lors du procès du roi, il proposa qu'il soit d'abord jugé devant des assemblées primaires, mais ayant encouru les foudres de Marat, il vota la mort sans sursis, ni appel au peuple. Retiré dans son pays natal, il fut nommé par le Directoire juge d'un des tribunaux du département de l'Aude. Fidèle républicain, il ne se rallia jamais à l'Empire, et ne fut pas inquiété comme régicide.

© Les convotionels régicides