ARTHUR Robert Jean-Jacques


Né à Parie en 1761, guillotiné à Paris le 30 juillet 1794. Frabricant de papier peints, d'origine anglaise. Arthur est un membre actif du club des jacobins. Ami de Collot d'Herbois et de Robespierre, il semble bien avoir fait partie du petit comité qui organisait les émeutes populaires. Il est président du district des Jacobins-Saint-Honoré en 1790 et membre du conseil général de la commune insurrectionnelle, le 12 août 1792, mais la quitte dès le 18 août à novembre 1792, il préside la section des Piques ex-section de la place Vendôme. Candidat à la Convention contre Philippe-Egalité, il n'obtien qu'une voix, la sienne. Il aurait été parmi les organisateurs des massacres de septembre. Critique très violent des Girondins en octobre et novembre, il entre finalement à la Commune de Paris en remplacement de Robespierre, le 26 novembre. Ses interventions à la tribune des Jacobins contre Roland, Clavière, Danton, Delacroix sont précieuses à "l'Incorruptible". Le 9 thermidor, Arthur est un des plus fidèles et des derniers soutiens de Robespierre qu'il accompagne à l'échafaud



© www.academie-francaise.fr/

créé le 28/06/2003

accueil