ARMONVILLE Jean Baptiste

 

Né et mort à Reims le 18 novembre 1756 - 11 décembre 1808. Il vota la mort de Louis XVI. Cardeur de laine, très influent dans les milieux ouvriers de sa ville natale et acquis aux idées révolutionnaires, il fut nommé député de la Marne à la Convention.Kuscinski raconte qu'à l'ouverture de la session, Armonville, coiffé du bonnet phrygien, se rendit à l'Assemblée en donnant le bras au duc d'Orléans, Philippe-Egalité. Ivrogne invétéré, il fut poursuivi après le 9 thermidor et dut son salu au dégoût qu'il inspirait.Le Directoire le nomma Inspecteur de la taxe d'entretien des routes dans l'Oise, puis dans les Ardennes. Il ne semble pas que l'on ait gardé rancune aux Armonville du comportement du conventionnel régicide: l'un de ses fils, Jean Regnault (1786-1836), fut employé au Conservatoire des Arts et Métiers sous la Restauration et publia d'intéressants ouvrages concernant l'industrie.

© Les convotionels régicides